Joyeux Noël et bonnes fêtes chers lecteurs !

3 commentaires :
Bonjour chers lecteurs !

Joyeux Noël à tous et très bonnes fêtes pour vous :)

Je vous embrasse bien fort et je vous envoie de bonnes pensées !

Source photo : http://www.ffp.asso.fr/freestyle/

Et à tous ceux qui traversent une période difficile en ce moment, je vous souhaite que votre bonne étoile s'éclaire et que les choses s'arrangent.

Faites un vœux et imaginez que le meilleur est à venir...

Et voici une musique good vibes rien que pour vous :

"Sunshine is smiling on my face it is a beautiful day and I'm feeling good..."

Dans quelle mesure savoir reconnaître nos émotions peut-il être un facteur de bien-être ? L'équipe du Dr Mood nous parle de sa nouvelle application

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Dans quelle mesure savoir reconnaître nos émotions peut-il être un facteur de bien-être ?
Et si une application pouvait nous aider dans cette démarche ? C'est la vocation de l'application "Dr Mood" dont nous allons aujourd'hui découvrir les coulisses avec ses créateurs. Bonne découverte !


Bonjour à tous, pouvez-vous nous présenter l'application Dr Mood ? De quoi s'agit-il ? Comment cela fonctionne ?

Bonjour, merci pour cet entretien et votre temps.

Dr Mood est l’application qui vous fait du bien. A travers cette app qui est disponible sur iOS et Android, vous pouvez déterminer votre émotion du moment à partir d’un test d’environ une minute sur des questions psychologiques et physiologiques ludiques. Ensuite, Dr Mood vous explique ce que signifie vraiment cette émotion et l’influence qu’elle peut avoir sur votre corps et votre esprit. Enfin, Dr Mood vous délivre une série de conseils allant du conseil psychologique au conseil nutritionnel en passant par des conseils musicaux ou encore cinématographiques.

Plus précisément, une séance avec le Dr Mood se décline de la manière suivante :

1) Une phase de test : des questions psychologiques et physiologiques renouvelées lors de chaque session le tout durant 1 minute environ.

2) Une phase de résultat : Dr Mood délivre un diagnostic en se basant sur un panel de 17 émotions parmi les plus couramment ressenties et exprimées dans notre vie de tous les jours. Le but est que l’utilisateur mette (enfin) un “nom” sur l’état émotionnel qu’il ressent et qu’il comprenne pourquoi cette émotion naît en lui.

3) Une phase de conseils : Une fois le diagnostic établi, Dr Mood donne des conseils très pragmatiques permettant de réguler rapidement et efficacement son état émotionnel (s’en détacher ou le prolonger suivant la situation). “Bien réguler ses émotions” vous permettra de vous adapter à tout type de situations, même les plus embarrassantes ou désagréables. Ces conseils sont simples, faciles à faire chez soi, dans la rue ou au travail.

Il y a différent types de conseils qui sont disponibles pour une même émotion : psychologiques, films, livres, pratiques à adopter, nutritionnel et musique.

4) Pour terminer, l’utilisateur est amené à prendre des notes concernant son état émotionnel du moment. Il commente le « pourquoi » de son état pour pouvoir garder une trace de cet instant et faire un travail dessus. L’utilisateur disposera d’un carnet de bord ou il pourra retrouver les résultats de ses dernières séances avec Dr Mood (incluant les notes personnelles) ainsi qu’une partie statistiques sur l’ensemble de ses tests.


Dans quelle mesure savoir reconnaître ses émotions peut-il être un facteur de bien-être ?

Un tour de magie bluffant !

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Comment allez-vous ? J'espère que vous passez une bonne semaine.

Voici un tour de magie, réalisé par Eric Langevin, découvert grâce à ma fille hier matin. Regardez, c'est bluffant !


Bonne journée à tous :)

Un livre pour enfant qui fait chaud au coeur: Sylvie Collin nous présente "Oh un nuage"

5 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Qu'est-ce qui pousse un auteur à écrire son premier livre pour enfant ? Comment mûri un projet de ce type ?

Aujourd'hui j'ai le plaisir de vous inviter à rencontrer Sylvie Collin, qui nous a présenté il y a quelques années son blog inspirant "restons positif"Sylvie vient de publier "Oh un nuage" un livre pour enfant et partage avec nous cette aventure littéraire...

Bonjour Sylvie ! Et si nous commencions par parler un peu de toi. Quelques mots pour te présenter ?

Bonjour, je m’appelle Sylvie Collin. Née en 1962 dans le Nord de la France, je vis à Boissise-la-Bertrand, un petit village seine-et-marnais qui me fait toujours penser au village où j’ai vécu toute mon enfance car il a gardé son côté campagnard.

Mariée à Eric, j’ai un fils, Marc et un petit-fils, Lucas …merveilleux (les 3) 😃

Mon intérêt pour l’écriture remonte à mon enfance. J’ai toujours aimé écrire. A l’adolescence, j’ai rempli des cahiers de diverses histoires, surtout la mienne au début, puis des poésies, des chansons, qui sont restées au fond d’un tiroir quelque part attendant que le temps passe. Et le temps est passé. Jusqu’au jour où j’ai eu envie d’écrire pour les autres. Une envie d’aider les autres me pousse en effet depuis que j’ai 10 ans. Cela me dépasse, c’est comme si lorsque j’avais 10 ans j’avais eu une révélation : il faut aider les autres. Cela ne s’explique pas.

Ton livre pour enfant "Oh ! Un nuage" vient de paraître. Raconte-nous, quelle est l'histoire ?
Le premier titre prévu pour ce livre était « Regarde dans le ciel, un petit nuage vient de passer ». Mais ce titre paraissait trop long pour l’édition. Fabienne Adde, l’illustratrice m’a aidée à le modifier pour qu’il soit plus accrocheur.

Résumer le livre, qui ne contient que quelques pages, dévoilerait ici le secret qu’il contient. Aussi tout ce que je peux dire c’est qu’un petit nuage en forme de cœur arrive un jour sur le toit d’une maison où habitent deux enfants et leurs parents. Pourquoi a-t-il cette forme et pourquoi est-il venu s’accrocher au-dessus de leur maison ? La maman révèle alors le secret.

Comment a mûri ce projet en toi ? Qu'est-ce qui t'as donné envie d'écrire pour les enfants ?

Interview : La cité de la douceur, une initiative pour (re)donner sa place à la douceur dans nos vies - « Notre force, c’est notre douceur »

2 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Il y a quelques semaines mon amie Marie me parle de "La cité de la douceur". Ces quelques mots ont tout se suite fait "tilt" dans mon esprit, des images me sont venues et j'ai eu envie d'en apprendre plus sur ce projet.

Aujourd'hui je vous invite donc à rencontrer Jérôme Maroni et Caroline Lopez (respectivement président et secrétaire de La Cité de la Douceur). Bonne découverte !



Vous avez fondé "La cité de la douceur", racontez-nous ! Qu'est-ce que la cité de la douceur ? 

La Cité de la Douceur est une association apolitique et aconfessionnelle fondée en 2015.

Elle réunit des citoyens bénévoles autour d’une même ambition : diffuser la douceur au sein de notre société pour transformer positivement la relation à nous-mêmes, aux autres et à la planète.

Cette ambition, nous l’avons résumée dans notre signature : « Ta force, c’est ta douceur ».


Comment est né chez vous ce besoin de promouvoir la douceur ? 

Nous voulons redonner un sens à la douceur, rétablir sa valeur dans une époque où dominent les rapports de force, la violence, la colère, la peur de l’autre… 

Nous souhaitons nous (re) connecter à notre part de douceur le plus souvent possible, individuellement et collectivement. Bien loin des clichés que l’on véhicule sur elle, la douceur est une véritable force de changement, nous en sommes convaincus !  

Les valeurs qui nous animent sont l’harmonie, l’empathie, l’exemplarité, la responsabilité et la joie.

Comment définissez-vous la douceur ?

Livre : Sagesses d'ailleurs pour vivre aujourd'hui de Frederika Van Ingen

2 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Saviez-vous que chez les Maasaï quand on annonce une mauvaise nouvelle, elle est toujours encadrée par deux bonnes nouvelles ?

Aujourd'hui je vous présente un livre qui m'a beaucoup intéressée : "Sagesses d'ailleurs pour vivre aujourd'hui" de Frederika Van Ingen.

Comment les Navajos, Maasaï, Kogis, Pueblos, Apaches, Tsaatans de Mongolie... perçoivent-ils le monde, la nature, le sens de la vie, la place de l'homme?

L'auteur a rencontré 11 hommes et femmes qui ont vécu avec ces peuples racines et qui à travers leur témoignage nous font découvrir leur expérience et ce qu'ils ont appréhendé de ces cultures millénaires et différentes de la leur.

J'ai aimé à la fois découvrir le parcours personnel de ces 11 "passeurs" et en apprendre plus sur chacun de ces peuples. A la fin de chaque témoignage, on retrouve un résumé des points clés à retenir.

Je retiens combien ces peuples sont connectés à la nature et l'univers et à eux-même d'une manière beaucoup plus forte et ritualisée que nous. Le visible et l'invisible ne sont pas 2 mondes séparés.

J'ai aussi découvert la place du groupe pour venir en aide à ceux qui ne vont pas bien. Si l'un des membres de la tribu ne va pas bien, c'est le signe d'un déséquilibre au sein de la communauté.

Un voyage culturel, spirituel et émotionnel pour ceux qui ont envie d'embarquer vers des terres à la fois lointaines et si proches car au fond nous sommes tous reliés... bien plus que nous le pensons ou ressentons parfois.

Citation du jour

2 commentaires :

Horizon : Ne confonds pas les limites du monde avec celles de ton regard

Source photo : ici

Pierre Doré, Si j'étais Dieu j'essaierais de me recycler, p.69

Et si nos émotions devenaient visibles sur un autre support que notre corps ? Découvrez le travail de l'artiste Lisa Park

2 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Je viens de découvrir ce matin le travail très intéressant de l'artiste Lisa Park qui a mis au point un dispositif permettant à ses ondes cérébrales d'influencer des bassins d'eau.

"L'artiste sud-coréenne Lisa Park a inventé une nouvelle forme d'art intéressante. Son travail nommé Eunoia, qui signifie «Beautiful Thinking», utilise 48 bassins d'eau, inspirés par les 48 émotions, qui réagissent aux ondes cérébrales émotionnelles transmises par son corps et lues par les capteurs.


Reliée à un capteur de détection des ondes cérébrales EEG qui détecte les ondes cérébrales qu'elle émet en temps réel, puis les diffuse en tant que son, elle crée des mouvements ondulants dans les différents bassins résultant de son art unique. De cette façon, elle fait une représentation audiovisuelle d'elle-même et de son état émotionnel."

Lisa Park a également imaginé une installation utilisant les battements de cœur de différentes personnes et les contacts entre eux pour créer une musique...

Jonathan Livingston le goéland : des phrases à méditer pour prendre son envol...

4 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Comment allez-vous en ce jeudi matin ? De mon côté, je n'ai pas très bien dormi cette nuit et quand je me regarde dans le miroir, on le voit !

Bon revenons à nos moutons... ou plutôt à nos goélands ! Connaissez-vous le livre "Jonathan Livingstone le goéland de Richard Bach?". Ce livre a été publié en 1973 et a connu un grand succès. Ma fille est en train de le lire pour l'école et je le découvre avec elle.

Voici l'histoire : Jonathan Livingston n'est pas un goéland comme les autres. Sa passion, c'est de voler toujours plus vite, toujours plus haut. Ses parents l'incitent à se comporter comme tout bon goéland qui vole uniquement pour se nourrir. Mais après de douloureux efforts, Jonathan parvient à dépasser ses limites.
Chassé du clan, condamné à une vie de hors-la-loi, il poursuit alors solitaire son entraînement jusqu'au jour où il rencontre d'autres adeptes du vol libre...


Quelques phrases m'ont marquée et je les partage avec vous même si hors contexte ces mots vous sembleront peut-être un peu mystérieux:

"Le paradis n'est pas un espace et ce n'est pas non plus une durée dans le temps. 
Le paradis c'est simplement d'être soi-même parfait (p.61 )"


"- Pour voler à la vitesse de la pensée vers tout lieu existant, dit-il, il te faut être convaincu que tu es déjà arrivé à destination...

Selon Chiang, la bonne méthode pour Jonathan consistait à cesser de se considérer lui-même comme pris au piège d'un corps limité par les trois dimensions, ayant une envergure d'un mètre sept centimètres et dont les déplacements pouvaient être tracés sur un planisphère. 

Initiative positive : Apprenez et partagez sans limite avec Skilltroc

4 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Que rêvez-vous d'apprendre en ce moment ? Aimeriez-vous partager quelque chose que vous adorez faire ? Avec Skilltroc, l'univers des possibilités s'ouvre en grand ! Je vous invite à rencontrer Pascale Girard qui va nous expliquer comment...

Bonjour Pascale, vous avez fondé Skilltroc, le premier site de partage de savoir-faire pour les particuliers et les professionnels. En quoi cela consiste ?

Skilltroc, c’est pour les particuliers mais aussi pour les professionnels ! Les particuliers créent des ateliers pour transmettre leur savoir et gagner en échange des étoiles. Grâce aux étoiles, ils peuvent suivre à leur tour des ateliers Skilltroc individuels ou groupés, en ligne ou en face à face (à domicile ou dans des lieux publics).

Les professionnels, eux, créent des ateliers pour faire découvrir leur métier, leur établissement, leur marque. Les étoiles gagnées leur permettent de financer des campagnes de publicité sur Skilltroc.

Et pour ceux qui ne se sentent pas l'âme d'un coach, il est toujours possible de récolter gratuitement des étoiles en parrainant ses amis sur Skilltroc.
C’est simple, convivial et on a TOUS à y gagner !

Quels types de savoir peut-on proposer et recevoir ? Comment s'inscrire sur Skilltroc et commencer les échanges de savoirs ?

Recettes de cuisine, astuces de bricoleur, techniques de photographe… Sur Skilltroc on aimerait que vous puissiez TOUT apprendre : une nouvelle danse, une nouvelle langue, comment faire des produits ménagers vous-même… #NoLimit

TOUS les savoirs peuvent s’échanger qu’il s’agisse de talents ou d’astuces du quotidien, de passions, d’activités, de compétences professionnelles ou de conseils avisés d'experts. Les domaines de savoir-faire sont variés (cuisine, informatique, loisirs, business..) afin que tout le monde puisse y trouver son bonheur.

L’inscription sur Skilltroc est gratuite et un bonus de 10 étoiles est offert en cadeau de bienvenue pour profiter directement des avantages du site.



Parlez-nous un peu de vous, quel est votre parcours ? Qu'est-ce qui vous a menée à créer Skilltroc ? 

Passionnée par l'univers du Digital et convaincue du potentiel de l’économie collaborative, j'ai créé Skilltroc après 10 ans de bons et loyaux services en marketing dans la grande consommation.
L’économie collaborative est promise à un bel avenir et l’intérêt qu’elle suscite dépasse largement les aspirations financières. Le partage de connaissances, l’envie d’apprendre sont également une motivation à la consommation collaborative et ça tombe bien, car le SAVOIR est une ressource inépuisable.  On a TOUS un savoir à partager, que l’on soit particulier ou professionnel, alors pourquoi ne pas mettre tous nos savoirs en commun afin que nous ayons TOUS #LePouvoirDeSavoir !

Skilltroc s’inscrit dans cet état d’esprit pionnier, pragmatique et « militant » pour une économie collaborative plus juste, plus vertueuse, qui puisse profiter aussi bien aux particuliers qu’aux grands absents de ce nouveau pan de notre économie : les professionnels.

"On a TOUS à y gagner" est le slogan de Skilltroc. Pour vous cette phrase signifie....

"On a TOUS à y gagner", cela signifie que notre modèle
collaboratif profite enfin à TOUS, particuliers ET professionnels.

Rencontre : Jan Janssen et Nina Koren nous parlent de leur approche et leur séminaire sur l'amour - The art of Loving

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

A quoi pensez-vous quand vous entendez le mot amour ? Il y a quelques semaines je reçois un message me présentant un séminaire sur le thème de l'amour qui vient d'avoir lieu ce week-end à Genève conçu et animé par Jan Janssen et Nina Koren, fondateurs de "The art of Loving".

Cela m'a beaucoup intéressée et j'ai proposé à Jan et Nina de nous présenter leur approche. Ce qu'ils ont fait avec une très grande générosité. Jan et Nina ont répondu en anglais puis ont fait une traduction de leurs réponses.

Vous trouverez ici la version française. Pour ceux qui préfèrent lire en anglais, retrouvez l'interview  ICI sur le site de Jan et Nina.

Très bonne découverte !


Bonjour Nina et Jan.  Et si nous faisions connaissance? Quel est votre parcours?

Jan: Après avoir reçu mon diplôme d'ingénieur, j'ai débuté une carrière dans la vente en gros. Mon âme souffrait car je n'éprouvais pas de passion pour ce métier, mais je ne voyais pas d'autre carrière conventionnelle dans le monde extérieur qui aurait pu réconforter mon âme assoiffée pour autre chose. À la même époque, je devais trouver une solution pour la sensitivité énorme que j'avais pour percevoir les êtres humains et le monde.

Après avoir essayé beaucoup de choses, j'ai trouvé deux solutions principales ainsi que plusieurs solutions mineures. 
La première était de m'instruire dans l'art de la pleine conscience et de la méditation sous l'enseignement de moines Tibétains qui vivaient en Belgique. J'ai vécu un an avec eux afin de m'immerger dans leurs techniques de méditations et leur philosophie qui sont exclusivement fondées sur l'amour et la compassion pour tous les êtres vivants. 

La seconde fut ma découverte de la Barbara Brennan School of Healing (BBSH) fondé aux États-Unis. Là-bas, j'ai suivi une formation intensive de quatre ans dans l'Art des soins énergétiques et la conscience multidimensionnelle, ainsi que de la thérapie psychocorporelle et du développement personnel.

Ensuite, j'ai débuté une carrière en tant que thérapeute psychocorporel et soins énergétiques. Plus tard, j'ai établi ma propre école de soins énergétiques à Bruxelles. Au mois de juin 2016 j'ai diplômé la première génération d'étudiants qui ont terminé ce programme de 4 ans de développement personnel, présence intégrale et soins énergétiques. Je n'hésite pas à joindre mon travail comme enseignant avec les thérapies en individuel puisque j'apprécie le contact direct avec mes clients autant que j'aime faire progresser les talents énergétiques de mes élèves.

Nina: Lorsque j'exerçais mon premier métier, journaliste en affaires étrangères, j'ai voyagé autour du monde pendant quinze ans, parfois dans des régions où les habitants étaient confrontés à des épreuves terribles – des jeux de pouvoir et des conflits internationaux, de la violence et parfois le manque de ressources essentielles requises pour la survie.

Citation inattendue

7 commentaires :
Source photo : ici
Bonjour chers lecteurs,

Me voici en train de faire un grand tri dans mon bureau depuis quelques heures. Il était grand temps ! J'ai mis plusieurs semaines à passer à l'action et me voici enfin lancée.

Alors que je suis en train de trier mes livres, je m'apprêtais à donner un calendrier* avec des citations quand je suis tombée sur celle-ci qui a fait tilt :

"On peut répandre la lumière de deux façons : être la bougie ou le miroir qui la reflète."

Edith Wharton

*365 jours zen, 1er juin, Editions Play Bac


Comme quoi le tri peut réserver de bonnes surprises !

Interview : Une journée sur le thème de la joie le 19 novembre, Bulles de Joie - Le congrès qui pétille !

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Il y a quelques semaines en lisant une newsletter à laquelle je suis abonnée j'ai découvert qu'un congrès sur la thème de la joie va avoir lieu le 19 novembre. Quelle bonne idée ! 

Je vous invite aujourd'hui à rencontrer Amélie de Monès del Pujol, Carole Fortuna et Pascale-Sophie Bru les organisatrices Bulles de Joie qui nous présentent à trois voix la naissance de ce projet et le programme de cette journée...

Bonjour à toutes, le 19 novembre la joie est au programme avec le congrès "Bulles de Joie". Racontez-nous ! Que va-t-il se passer durant cette journée ? A qui s'adresse cet événement ?

Ça va être une belle journée ! Avec des tas d’occasions d’apprendre des choses, d’expérimenter, de se faire plaisir.

Ça va commencer le matin avec des conférences et des rencontres, un peu de science (une conférence sur les liens entre la Joie et la santé), un peu de méthode (une conférence sur les 7 étapes de la Joie), de la musique partagée (un moment de magie et d’interaction avec le pianiste Marc Vella, une récréation sonore), de la gratitude…

L’après-midi sera l’occasion de bouger, de découvrir avec danse, chant, outils énergétiques, improvisation théâtrale, rire pour être bien, rire pour booster notre estime de nous-mêmes…

Le soir, nous commencerons par partager et imaginer comment continuer à faire pétiller la joie en nous et autour de nous avec un World Café. Le trio vocal de jazz, les Bubbles, mettra l’ambiance, un poète nous offrira un « One Poète Show » et peut-être des participants aux ateliers nous émerveilleront-ils avec le fruit de leur expérience.

De la bienveillance, du rire, du bien-être et de belles rencontres


Amélie, qu'est-ce qui vous a donné envie monter ce projet autour de la joie? Pourquoi est-ce important pour vous et l'équipe qui vous entoure dans cette aventure ?


Depuis quelques années, j’ai pris conscience que nous étions souvent trop sérieux, centré sur nos inquiétudes, sur ce qui ne va pas, bref, que nous oubliions de profiter de tout ce que la vie nous offre avec le sourire. En remettant consciemment de la joie dans ma vie, elle devient plus belle, plus pétillante. Et depuis, j’ai envie de partager cet élan, de remettre de la lumière dans nos vies, dans le monde.

Pour moi c'est important de partager la joie. Elle permet d'alléger notre sac de vie pour avancer.
Beaucoup de drames nous entourent cette année, alors apprendre à se faire du bien, rire et faire de belles rencontres en toute bienveillance sont des points importants qui m'ont donné envie de vivre cette aventure avec Amélie.



De nombreux intervenants vont animer cette journée. Que va-t-on découvrir et partager ?

Nous partagerons cette belle énergie dans la bienveillance, le respect et la joie.

Chacun pourra puiser dans cette journée ce qui le fait vibrer, ce dont il a besoin, des connaissances, des pratiques, des moments comme des trésors.

Cette journée sera réussie pour vous si....

Les actes d'amour bienveillants voyagent...

4 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Croyez-vous aux bonnes vibrations qui se diffusent ? Au fond de moi je pense que les bonnes intentions, les petites actions qui viennent du cœur et tout ce que j’appellerai "l'énergie positive" se diffuse et agit d'une façon ou d'une autre.

C'est d'ailleurs ce qui me motive, de me dire que de bonnes vibrations circulent à travers les articles du blog, et grâce à vous chers lecteurs qui donnez vie à C'est parti mon kiki !

Je partage aujourd'hui quelques lignes que je viens dans lire dans un article  du magazine "Inexploré" de ce trimestre et qui font écho à ce thème:

"Les pensées émises par un esprit bienveillant ont une puissance incroyable, insiste le dalaï-lama. La physique contemporaine expose les principes de l'interdépendance fondamentale au niveau de la matière, mais aussi sur des plans subtils de l'esprit et des émotions.

Chacune de mes actions, de mes paroles et de mes pensées dépose des empreintes de conscience qui traversent l'espace et le temps. Mes actes hostiles viennent grossir les vagues de haine destructrice qui agitent l'océan des douleurs du monde.

Mes actes d'amour bienveillants voyagent comme des ondes de joie aux confins de l'univers."

J'en profite ici pour vous remercier chers lecteurs de suivre C'est parti mon kiki ! Savoir que le blog est lu me fait très plaisir et vous êtes ma source d'inspiration :)

Je vous souhaite que de bonnes ondes arrivent à vous et qu'elles se présentent aussi dans des moments où vous en avez besoin, comme le rayon de soleil qui surgit quand on l'attend le moins et qui fait que tout d'un coup on reprend espoir, on respire et on sent bien à nouveau...

Citation du jour

3 commentaires :
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe, 
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque

Interview : Anastasiya Akhadova est sophrologue à Lyon et nous parle de son approche et du rôle des émotions

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs, 

Comme vous le savez, tout ce qui touche au bien-être me passionne. J'ai découvert récemment Epanews, un réseau social basé sur l'épanouissement et le bien-être et j'y ai fait la connaissance d'Anastasiya Akhadova, Sophrologue qui a fondé ma Pause Sophro.

Aujourd'hui, Anastasiya partage avec nous son approche du métier de Sophrologue. Bonne découverte...

Bonjour Anastasiya, quelques mots pour te présenter ?

Bonjour. Je suis sophrologue et coach de profession, et de manière générale je me considère comme une personne très créative et passionnée par les émotions humaines.

Comment la sophrologie est entrée dans ta vie ? Qu'est-ce qui t'as décidée à devenir sophrologue ?

J'ai eu conscience assez tôt dans ma vie de l'importance de prendre soin de mes émotions. Au moment de passer le BAC, j'ai commencé à présenter des réactions psychosomatiques : des crampes musculaires douloureuses, de l'insomnie, de la tachycardie, qui étaient dues au stress que j'éprouvais alors. 

C'était la première fois où je m'étais intéressée à la relaxation et à la visualisation de scènes apaisantes pour m'aider à gérer le stress, ce qui avait très bien marché. Plus tard j'ai pratiqué pendant plusieurs années le Qi Gong, une discipline chinoise basée sur le souffle, les postures et quelques mouvements qui aident à apaiser le corps et l'esprit. 

Lorsque j'ai découvert la sophrologie, j'ai remarqué que, même si elle prenait une forme légèrement différente, elle réunissait les bienfaits des deux pratiques précédentes. J'ai souhaité devenir sophrologue pour aider les personnes à être bien avec leur corps et avec leurs émotions, car le bien-être émotionnel est la base de l'épanouissement dans tous les autres domaines de sa vie, et c'est quelque chose de crucial qu'on omet de nous apprendre à l'école.

Dans quels cas utiliser la sophrologie peut-il être particulièrement adapté ?

La sophrologie s'applique à un grand nombre de cas. Elle est utilisée en médecine pour aider des patients douloureux chroniques à apaiser les sensations désagréables, et également comme une méthode pour accompagner des patients dépressifs. L'application la plus courante est la gestion du stress et de l'anxiété.

Conférence TED : A votre avis, qu'est-ce qui fait qu'une vie est réussie ? Découvrez les résultats d'une étude débutée par Harvard il y a 75 ans

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Quelle est la recette d'une vie réussie ? Harvard a commencé il y a 75 ans une étude sur ce thème auprès de 2 groupes d'hommes :  des étudiants de Harvard et des jeunes d'un quartier défavorisé de Boston.

Il y avait alors 724 participants à cette étude. Aujourd'hui 60 hommes sont encore en vie et participent toujours à cette recherche sur les piliers du bonheur et de la bonne santé.

Robert Waldinger nous livre les résultats de cette étude, la plus longue dans le domaine :



Qu'en pensez-vous ?

Bonne journée à tous et merci à mon amie Christelle qui m'a envoyé cette vidéo :)

Des citations amusantes

3 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Il y a quelques mois j'ai découvert pinterest et j'aime parfois me perdre dans toutes ces images, c'est illimité !

Aujourd'hui à la recherche de nouvelles citations, j'ai découvert certaines phrases qui m'ont bien amusée.

Les voici pour vous : 





Interview : Retrouvez le sourire avec Françoise Rousse fondatrice de l’université du Rire à Paris

3 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Avez-vous rigolé aujourd'hui ? Qu'est-ce qui vous fait sourire dans la vie ?

Il y a quelques semaines Aisling Heavey nous parlait de ses ateliers de Qi Gong qui se dérouleraient dans les locaux de l'Université du Rire à Paris. Comme vous le devinez, ma curiosité s'est éveillée et j'ai voulu en savoir sur plus sur cette école du rire.

Aujourd'hui, je vous invite donc à rencontrer Françoise Rousse, fondatrice de l'Université du rire à Paris et de l'association tu es plus chouette quand tu souris. Bonne découverte !


Bonjour Françoise, et si nous faisions connaissance ? Quel est votre parcours ?
Quatrième d'une famille de 11 enfants, j'ai appris très jeune à travailler pour soulager mes parents financièrement. Et comme nous n'avions pas beaucoup d'argent j'ai rêvé d'en avoir. C'est donc très tôt que je me suis lancée dans la vie active en faisant différents petits boulots pas très passionnants. 

Douée pour la comédie, je me suis inscrite à 25 ans au Conservatoire d'Art dramatique où j'ai été reçue à l'unanimité du jury. Très créative de nature et n'espérant pas gagner de l'argent avec mon talent de comédienne, j'ai créé plusieurs sociétés dans l'assurance, l'immobilier et créé ma propre marque de stylos, toutes avec succès.


Vous êtes la fondatrice de l'association "T'es plus chouette quand tu souris" et de l'Université du rire à Paris". Racontez-nous de quoi il s'agit ? Qu'est-ce qui vous a motivée à créer cette association ?

Cependant, malgré le bien-être et une certaine assurance que m'apportait l'argent de mes créations, je sentais en moi un besoin de donner un autre sens à ma vie. Après avoir vécu à 13 ans une expérience de mort imminente (EMI ou NDE) en me noyant dans la Loire, je gardais profondément en moi un appel d'une Source d'une autre dimension. Après cette expérience extraordinaire l'au-delà s'est manifesté à moi par plusieurs visions successives. C'est donc ainsi que j'ai choisi de rire à la vie et de transmettre un état de joie en créant l'association "T'es plus chouette quand tu souris" et l'Université du rire à Paris.

J'ai fait l'expérience que la mort n'est qu'une illusion. Le corps s'éteint mais ce qui l'anime reste bien vivant. Je continuais à penser pendant cette expérience de NDE ou EMI : "Tiens c'est curieux, je n'ai plus de corps et pourtant je suis là" ! Il n'y avait pas de regret, pas d'angoisse, uniquement une paix profonde, sans besoin particulier. Un Etre de Lumière m'a tout à coup enveloppée de ses rayons de lumière d'Amour d'une grande douceur ! Et je suis passée de cette expérience extraordinaire au retour à la vie terrestre. J'ai vécu au cours des années qui ont suivies plusieurs visions que je raconterai prochainement dans le livre de ma vie.


Comment le rire peut--il être un outil de développement de soi et autres ? Quels retours vous font ceux qui participent à vos ateliers et formations ?


A chaque séance de rire d'une heure environ que j'anime, un temps de partage est accordé à chaque participant afin qu'il exprime son ressenti de ce qu'il a vécu. 

Ce qui est exprimé en général est un lâcher-prise, une détente profonde et un bien-être. La joie illumine les visages. Partager des moments de joie donne une sensation de profonde liberté. 

Nous retrouvons le goût du jeu d'avoir osé être authentique. Les masques tombent. Beaucoup ressentent un apaisement de leurs douleurs diverses.


Le rire fait partie de nos vies sans que nous nous posions de questions à son sujet. Mais finalement, qu'est-ce que le rire ?

Rencontre : Cathy Sorgnard nous raconte comment elle a créé son association 123 Cath' pour être en forme à tout âge !

2 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Malgré mes "grands exploits sportifs*", j'ai la chance d'avoir des amies au top de la forme !
Aujourd'hui j'ai le grand plaisir de vous présenter Cathy qui depuis que je la connais (c'est à dire depuis nos 15 ans ) a toujours voulu faire un métier autour de la danse et du sport.

Découvrez comment un jour Cathy s'est lancée pour créer son association 123 Cath et mettre son énergie positive et bienveillante au service de ceux qui veulent retrouver la forme, de 4 à 84 ans...

Bonjour Cathy, quelques mots pour te présenter à nos lecteurs ?

Bonjour je m'appelle Cathy Sorgnard, j'ai 41 ans et je suis éducatrice sportive.


Qu'est-ce qui t'as donné envie de créer l'association 123 Cath' ? Quelles activités proposes-tu ?

Il y a quelques années, à l'issue de mon congé parental, j'ai repris mon poste d'assistante commerciale et un déclic s'est produit : Je ne pouvais plus continuer ce travail ! Du jour au lendemain, ou presque, j'ai passé des concours pour intégrer une école de sports et en un an, j'étais diplômée !

De là, j'ai créé mon association pour proposer de la Zumba, de la danse Modern Jazz, de la marche rapide en forêt et de la gym tonique pour adultes. Mon public va de la maternelle (4 ans) à plus de 65 ans.

En fait, le sport répond à un réel besoin qu'ont les gens aujourd'hui. Les petits veulent apprendre tout en s'amusant; les plus grands ont besoin de prendre soin d'eux pour une meilleure qualité de vie. Mais tous ont simplement envie d'un moment convivial et dynamique !

video

Quels conseils donnerais-tu à quelqu'un qui souhaite se "remettre en forme" ?

Même si l'on n'est pas sportif au départ, une simple marche rapide en forêt fait beaucoup d'effets et permet petit à petit une bonne endurance pour ensuite pourquoi pas s'essayer à la gym, puis à la Zumba.

Il n'y a pas d'âge à se faire du bien!

Qu'est-ce qui te fait plaisir dans ton métier ?


Ce que j'aime dans ce métier, c'est de rencontrer des personnes qui ont ce besoin de bouger et de voir qu'après la séance, ces personnes ont le sourire aux lèvres !

J'aime aussi la diversité des activités proposées et du public en face de moi. On ne s'ennuie jamais; on donne beaucoup d'énergie et on reçoit beaucoup en retour ! C'est un beau métier !

Et maintenant le "123 Cath" test à compléter comme tu le souhaites !

Citation du jour

3 commentaires :

"Nous allons tous au même endroit; autant rendre le chemin plus heureux."


Le premier jour du reste de ma vie, Virginie Grimaldi, p.262

Avez-vous envie de découvrir la méthode Vittoz ? Des ateliers à Boulogne Billancourt

Aucun commentaire :
source photo  : ici
Bonjour chers lecteurs,

Vous l'avez peut-être deviné depuis que vous me lisez... je cogite beaucoup !

Et ici, je vous livre la meilleure version de moi-même ;) Alors imaginez tout ce qui se passe dans ma tête !

C'est pourquoi j'ai décidé en février dernier de participer à des ateliers Vittoz destinés à mieux se centrer sur l'instant présent, être à l'écoute de ses sensations, reconnaître ses émotions et arrêter de ruminer inutilement.

Cette expérience a été très instructive, et le partage avec les autres participants du groupe enrichissant. A chaque séance j'attendais avec curiosité les nouveaux exercices, et certains ont créé de vrais déclics et prises de conscience pour moi.

La méthode Vittoz peut aussi être utilisée avec les enfants.

Si vous avez envie de découvrir cette approche, et que vous habitez près de Boulogne Billancourt (92), Pia Dommergue propose un nouveau cycle d'ateliers. Voici le descriptif détaillé. N'hésitez pas à la contacter pour toute question.

Ces ateliers de 8 séances pour adultes visent à améliorer l’état de présence, c’est-à-dire l’accueil de l’instant présent, tel qu’il est, avec une attitude d’ouverture et de non-jugement, en portant intentionnellement son attention sur les sensations, les émotions, les pensées qui surviennent dans l’instant, sans pour autant se laisser absorber par celles-ci. 

Développer cette aptitude permet de réduire le stress, l’anxiété, les symptômes dépressifs et améliore ainsi le bien-être de la personne de même que la qualité de ses relations à autrui. On apprend à se connaître et ainsi mieux gérer ses émotions pour rester libre.

Ces modules font l’objet d’une initiative universitaire mise en place par l’université de Grenoble et suivent un protocole précis.

Le programme FOVEA (Formation Vittoz à l’Expérience Attentive) constitue une introduction à la méthode Vittoz qui vise à améliorer son état de présence par le développement de l’attention à soi et au monde ainsi que sa concentration.

Une nouvelle version de Jammin de Steve Wonder :)

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs ! Aimez-vous Steve Wonder  ? J'ai découvert cette version de la chanson Jammin qui me donne le sourire en ce lundi matin.



Et du coup cela m'a donné envie d'écouter à nouveau la version originale qui fait décidemment toujours autant de bien et dont j'adore le début...
A écouter à fond !



Merci Steve !

Rencontre : Aisling Heavey, sur le chemin du bien-être avec le "Dragon's Way" et la psycho-bio-acupressure

Aucun commentaire :
Chers lecteurs,

En guise d'introduction, je vais vous raconter comment nous nous sommes rencontrées Aisling Heavey et moi. 
Ma cousine, qui vit à New York, suit depuis quelques années des cours de Qi Gong. Cela a transformé sa vie et constitue un des piliers de son équilibre.
Un jour elle m'annonce qu'une élève de son professeur Nan Lu, donne des cours près de chez moi et m'invite à y participer connaissant ma quête de bien-être. C'est finalement quelques temps plus tard que je ferai connaissance avec Aisling lors d'une séance de psycho-bio-acupressure, qui a été une expérience très enrichissante pour moi.

J'ai demandé à Aisling de nous parler de sa pratique du QI Gong à travers le programme "The Dragon's Way" et de nous présenter la psycho-bio-acupressure. Bonne découverte !


Bonjour Aisling, voudrais-tu te présenter en quelques mots aux lecteurs ?   


Bonjour, Je m’appelle Aisling. C’est un prénom celte. Je viens de Dublin dans la république d’Irlande. En France depuis de nombreuses années, j’habite à St Quentin en Yvelines, tout près de Versailles. 

J’ai commencé à fréquenter des cours de Qi Gong (exercices de santé chinois) en 1996 car j’étais très tendue et  mon corps était noué. Aller à un, voire deux cours par semaine  pendant plusieurs années m’a fait tellement de bien que j’ai fait une formation et j’enseigne le Qi Gong depuis 2007. 

Le Qi Gong c’est holistique : les mouvements visent à  rééquilibrer  le corps,  les émotions, et l’esprit. Il y du Qi Gong  pour tous les goûts.   

Peux-tu nous parler du programme "The Dragon’s Way" ? De quoi s'agit-il ? A qui cela s'adresse ?  

"The Dragon’s Way" est une méthode pour gérer le Stress, pour acquérir un rééquilibrage énergétique et alimentaire, et pour l’affinement de la silhouette.

De quoi il s’agit :  
Le "Dragon’s Way" est une série de 10 mouvements, super simples à faire, des conseils diététiques, et toutes les semaines pendant six semaines de suite un petit aperçu de la façon dont la Médecine traditionnelle chinoise comprend  le fonctionnement du corps et des émotions. 

"The Dragon’s Way" (la Voie du Dragon) c’est du Qi Gong (qui veut dire : le travail l’énergie).  
En plus de l’anatomie que l’on  apprend à l’école, il y a dans notre corps des canaux d’énergie - les civilisations asiatiques les connaissent depuis au moins 5 000 ans.  Sur chaque canal il y a comme de petits puits d’énergie électrique.  

La solution du jeu macro !

3 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Alors alors... Regardez bien cette photo une nouvelle fois....


Voici un indice, avant de vous dévoiler la solution en image: 



Citation du jour

Aucun commentaire :
" Plongez en vous pour découvrir qui vous êtes, pour déceler la substance de vos rêves. 

Et donnez-vous les moyens de les réaliser. 

Vous n’avez qu’une vie, elle existe ici et maintenant. 

Elle prend racine en vous. 

Et si la peur s’en mêle, combattez la avec foi, en vous, en l’infini pouvoir de l’univers"


Marie Kléber

Un documentaire passionnant sur la communication animale

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

En pleine insomnie je viens de visionner ce reportage très intéressant sur la communication animale, avec Laila Del Monte, spécialiste en communication animale.

Si le sujet attise votre curiosité, n'hésitez pas à le visionner. Vous découvrirez notamment que les animaux perçoivent nos états émotionnels très clairement et comment notre histoire personnelle, consciente ou non, se traduit à travers nos interactions avec eux.



Jeu macro : que voyez vous sur cette photo ?

2 commentaires :
Bonjour chers lecteurs !

Connaissez-vous le jeu macro ?

Je prend quelque chose en photo, je zoome sur un détail et vous devez deviner ce dont il s'agit.

A vos loupes !

Regardez bien cette image.

Que voyez-vous ? 

A votre avis de quoi s'agit-il ?

Notez vos réponses dans les commentaires de cet article.
Rendez-vous dans quelques jours pour la solution !

Livre : L"amour en minuscule de Francesc Miralles

2 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Parfois un petit événement anodin peut générer de nombreux changements dans une vie.

C'est ce qui arrive à Samuel, professeur d'Allemand à Barcelone, qui va un matin trouver un chat au pied de sa porte.

A partir de là, sa vie va prendre une nouvelle direction. De coïncidences, en rencontres, son regard sur lui-même et ce qui l'entoure va se transformer.

Il me reste une cinquantaine de pages à lire et je me régale.

J'avais déjà lu du même auteur "Le plus bel endroit du monde est ici que j'avais beaucoup aimé.

Et à propos de chat, je viens de terminer un autre livre, offert par ma fille, écrit par un auteur espagnol et dont le félin tient aussi un rôle clé dans la vie du personnage principal  !

Le lac se trouve en...

Aucun commentaire :
Espagne !

Il s'agit du Lac El Chorro pas très loin de Malaga en Andalousie.

Un endroit magnifique pour passer une journée.

Avez-vous découvert de beaux endroits ? Partagez vos paysages préférés !

Bonne journée à tous :) 

Devinette photo

4 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Une petite devinette pour vous aujourd'hui.

A votre avis, où a été prise cette photo ?


Notez les réponses dans les commentaires !

Bonne journée à tous :)

Livre : La petite boulangerie du bout du monde

4 commentaires :
Bonjour chers lecteurs !

Comment allez-vous ? J'espère que vous passez un bon été.

Je rentre de 2 semaines de vacances durant lesquelles j'ai lu "La petite boulangerie du bout du monde de Jenny Colgan". 

Voici l'histoire : 
Quand son mariage et sa petite entreprise font naufrage, Polly quitte Plymouth et trouve refuge dans un petit port tranquille d'une île des Cornouailles. Quoi de mieux qu'un village de quelques âmes battu par les vents pour réfléchir et repartir à zéro ? 

Seule dans une boutique laissée à l'abandon, Polly se consacre à son plaisir favori : préparer du pain. Petit à petit, de rencontres farfelues – avec un bébé macareux blessé, un apiculteur dilettante, des marins gourmands – en petits bonheurs partagés, ce qui n'était qu'un break semble annoncer le début d'une nouvelle vie...

J'ai beaucoup aimé l'ambiance et les personnages attachants de ce livre. Cela m'a donné envie de visiter les Cornouailles et aussi de refaire du pain ! En effet l'année de mon bac j'ai fait du pain pendant quelques mois. 

Et vous que lisez-vous en ce moment ? Partagez vos lectures !

Bon week-end à tous :)

PS : si vous cherchez des idées de livres sympathiques pour l'été, je suis en train de créer un tableau sur pinterest (que je suis en train de découvrir)

Interview : Sur le chemin de l'écriture avec Marie Kléber

5 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Aimez-vous écrire ? Avez-vous déjà écrit des textes pour le plaisir ? Aimeriez-vous publier un livre un jour ?

Aujourd'hui je vous invite à rencontrer Marie Kléber (que vous avez sûrement déjà croisée ici !) qui nous raconte comment l'écriture est entrée dans vie et la place qu'elle y tient. Bonne découverte !

Bonjour Marie, comment l'écriture est entrée dans ta vie ? Te rappelles-tu des premiers textes que tu as écris ?

Bonjour Stéphanie, l’écriture est arrivée un peu par hasard dans ma vie. J’ai le souvenir de quelques textes écrits pendant l’adolescence. Puis une fois dans la vie active, j’ai repris la plume, avec l’envie de partager sur la vie des gens. Le beau, le moins beau, le drôle, l’abject, la fantaisie, la réalité. Je me souviens d’un texte en particulier qui parlait du métro et de ma fascination pour ce moyen de transport, au cœur duquel tant de vies au quotidien se croisent.

Penses-tu que l'écriture peut contribuer au bien-être de celui/celle qui prend la plume ? Pour toi quelles sont les vertus de l'écriture ?

Quand je pense à l’écrivain, j’y vois une sorte de médecin de l’âme. Pour moi, l’écriture est un partage autant qu’un moyen d’exorciser mes maux les plus profonds. Quand j’écris, je me propulse dans un autre univers, je prends davantage la mesure des choses, de ce que je vis, de mes émotions. Dès lors, je peux lâcher prise. Il n’y a que moi, ma plume et le papier, je ne risque donc rien. Tout devient possible.

A partir de quel moment t'es-tu définie comme écrivain ? Etait-ce une envie que tu avais en toi depuis longtemps ?

Les grenouilles : la solution en images !

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Nos amies les grenouilles ont sûrement bien grandi depuis que je les ai prises en photo !

Alors, où se cachaient-elles ? Voici la réponses en images, sur les carrés plus foncés.

Bravo à Linette qui a trouvé les deux grenouilles et à Marie qui a vu la première !

Bonne journée à tous :)

Jeu : où est cachée la petite grenouille ?

4 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Etangs de Ville d'Avray
Je rentre à l'instant d'une promenade autour des étangs de Ville d'Avray. Je marchais avec une amie qui tout à coup me dit : "Attention ! Regarde il y a des bébés grenouilles par terre !".

En effet, je vois une petite forme brune qui avance. Et en regardant de plus près, c'est par dizaines que ces bébés grenouilles évoluaient sur la rive de l'étang.

Et là, j'ai pensé à vous ! J'ai pris 2 photos sur lesquelles se trouve à chaque fois une petite grenouille. Saurez-vous les retrouver ? Elles sont vraiment toutes petites, j'ai même eu du mal à les localiser sur les photos...

A vos loupes!

Petite grenouille n°1


Petite grenouille n°2

Bon week-end à tous !

Aucun commentaire :
You are my sunshine and my happiness !

Bon week-end à tous, j'espère que le soleil sera au rendez-vous :)


 

Des conseils de pro pour parler de vos idées en public

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Vous connaissez peut-être les conférences TED ? Leur vocation est de diffuser des « idées qui valent la peine d'être diffusées. Plusieurs pays et villes (dont Paris) en organisent.

J'aime regarder ces vidéos TED et ces différents intervenants. Cela m'ouvre l'esprit sur de nouveaux sujets ou me fait voir des choses que je connais sous un autre angle. C'est une des mes activités favorites quand j'ai des insomnies !

Présenter un sujet dans une conférence TED nécessite beaucoup de préparation. En regardant la vidéo qui suit (en anglais), vous aurez des pistes pour mettre en valeur une idée qui vous tient à cœur et que vous souhaitez présenter devant une audience.

Bonne découverte ! Merci à Philippe qui m'a envoyé cette vidéo !

Blague du jour :)

Aucun commentaire :
Une femme vient de fêter ses 60 ans et s'est offert un lifting du visage.

Elle est ravie du résultat ! Elle sort dans la rue et en attendant le bus demande à une dame : A votre avis j'ai quel âge ? La dame lui répond : oh je dirai 45 ans ? Non j'en ai 60 ! La dame n'en revient pas...

Notre sexagénaire se rend ensuite au Mc Donald. En faisant la queue elle pose la même question au caissier, qui lui aussi la trouve beaucoup plus jeune que ses 60 printemps et lui dit qu'elle paraît avoir 42 ans.

Elle déjeune puis retourne à l'arrêt du bus pour rentrer chez elle. Là elle voit un vieux monsieur qui lit son journal. Elle ne peut résister à l'envie de lui poser la question : Bonjour Monsieur, puis-je vous poser une question ?

Le monsieur : Avec plaisir Madame

Notre sexagénaire liftée : Quel âge me donnez-vous?

Le monsieur : Alors là vous tombez bien, j'ai une technique infaillible pour connaître l'âge des femmes...

Vous avez une question en tête ? Prenez un livre et ouvrez-le au hasard !

4 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

J'espère que vous semaine commence bien. De mon côté après un premier réveil à 5h30 par mon fils puis un second à 6h par mon chat qui avait faim, me voici enfin opérationnelle devant mon ordinateur !

Aujourd'hui je partage avec vous un truc qu'un ami formateur m'a fait découvrir. Vous avez une question en tête, que ce soit sur vous-même ou tout autre sujet. Vous êtes avez besoin de nouvelles idées sur ce thème ?

Prenez un livre, choisissez une page au hasard et lisez ce qui se trouve devant vous.
Est-ce que cela vous parle ? Parfois c'est surprenant et très juste ! Parfois vous ne voyez aucun lien avec la question posée.
L'idée est juste de s'ouvrir et d'apporter de nouvelles idées à votre réflexion.

C'est que ce je viens de faire ce matin en quête d'inspiration pour moi-même et pour cet article. J'ai pris le livre de Christine Lewicki "Wake-up, 4 principes fondamentaux pour arrêter de vivre sa vie à moitié endormi" et je l'ai ouvert au hasard.

Voici ce sur quoi je suis tombée p.68 :

"Posez-vous les questions suivantes : 

- Y-a-t-il des actions ou des situations dans ma vie qui font chanter mon cœur ?

Exposition : Venez découvrir le "Langage des plis" - une exposition de l'artiste Elga Heinzen du 9 au 16 juillet

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Si nous observons autour de nous, des plis s'offrent à notre regard plus souvent que nous l'imaginons: dans nos draps le matin, sur nos mains quand nous les fermons...

Mon amie Elga explore les plis à travers ses peintures et ses montages photos depuis de nombreuses années. C'est très intéressant comme approche.

Si vous êtes à Paris, venez découvrir son travail à la Galerie 24b du 9 au 16 juillet 2016.
24 bis, rue Saint Rich, 75001 Paris 
Horaires : de 14h à 20h


Voici le site d'Elga : http://www.elgaheinzen.net

Et un extrait de son livre La permanence du pli :
http://www.elgaheinzen.net/francais/actu/extraits_livre_elga_heinzen.pdf

Bonne journée à tous !

Livre : Le test, une expérience inouïe : la preuve de l'après-vie ? de Stéphane Allix

2 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

J'espère que vous êtes bien réveillés car voici deux questions un peu trop directes si vous sortez tout juste de votre lit...

Vous demandez-vous parfois quel est le sens de la vie ? Y-a-t-il une vie après la mort ?

Ma kiné avec qui nous aimons beaucoup nous prêter des livres et partager nos impressions, vient de me passer hier cet ouvrage du journaliste Stéphane Allix :

Le test, une expérience inouïe : La preuve de l'après vie ?


Dans ce livre, l'auteur, au décès de son père va tenter une expérience. Il a placé dans son cercueil des objets et n'en a parlé à personne. Un an et demi plus tard, il va rencontrer 6 médiums qui communiquent avec les défunts. Découvriront-ils de quels objets il s'agit ? C'est le test...

Votre cave redevient votre amie ! Ce que j'ai testé pour ranger ma cave

1 commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Source photo : ici
Vous devez penser que je suis obnubilée par le rangement en ce moment ? C'est un peu vrai !

En tout cas, c'est un sujet qui me fait réfléchir et je partage avec vous mon cheminement, aujourd'hui sur ce thème de la cave.

Pour ceux que le sujet intéresse, voici quelques idées : 



Le rôle symbolique de la cave

Quand je dis le mot "cave" à quoi pensez-vous ? Qu'est-ce que cela représente pour vous ?

La cave est un peu comme notre inconscient. On y met les choses que l'on ne veut plus voir et on les oublie. On y met aussi les choses dont on ne sait pas quoi faire. Les jeter ou pas, les donner...
Tout ce qui pourrait nous servir un jour, tous les "au cas où..."

Citation du jour

2 commentaires :
Choisissez l'amour. 

La capacité de choisir est l'un des dons les plus précieux qui aient été donnés à l'être humain.

Choisissez de choisir. Choisissez la vie, choisissez l'amour. 

Choisissez d'être vous-même. 

Ces choix ouvrent des possibilités infinies, ils déplacent des montagnes. 

Essayez, vous verrez.

Brenda Shoshanna, Vivre sans peur, sept principes pour oser être soi, p.264